Comment limiter l’exposition aux pesticides

Comment limiter l'exposition aux pesticides
Comment limiter l’exposition aux pesticides

Limiter l’exposition aux pesticides   est une préoccupation croissante pour tout le monde. En effet, la planète entière surveille et teste les pesticides et fait des évaluations des risques à partir des données recueillies. Le consommateur veut savoir que les pesticides seront à un niveau sûr dans les produits alimentaires et tous les autres produits du  quotidien; bref tout le monde est en quête des solutions pour pouvoir limiter l’exposition aux pesticides.

Parlant des stratégies que l’humanité à développer ou cherche à développer pour limiter l’exposition aux pesticides; un chercheur américain dit que le lavage ou l’épluchage de la nourriture ne débarrasse pas des pesticides mais réduit la quantité ingérée. Il dit que le problème encore plus important est que nous  ne pouvons pas « laver » notre jus, notre sauce de pomme, notre sucre, notre huile de soja et de nombreux autres produits contenant des pesticides». Mais ne vaut-il pas la peine d’essayer?

Quoi qu’il en soit, mon souhait est que tout le monde sorte de l’obscurité et soit capable de  limiter l’exposition aux pesticides du mieux qu’il peut.  Voilà la raison pour laquelle, je voudrais partager quelques conseils sur la façon de réduire l’exposition et le risque que les pesticides et les aliments criblés par pesticides posent à vous et à votre famille.

1. Mangez des fruits et des légumes organiques / organiquement cultivés

Quand j’ai suggéré aux gens qu’ils devraient manger organiques, j’ai souvent rencontré les réponses ambivalentes du genre; « comment savons-nous vraiment que c’est organique? »; Et « les aliments biologiques sont coûteux et difficiles à trouver ».

C’est simple! En premier lieu, accédez à un marché agricole; en deuxième lieu, mettez-vous en ligne et recherchez des agriculteurs biologiques dans votre région. Si vous comprenez la menace, vous agirez pour limiter l’exposition aux pesticides.

2. Cultivez vos propres produits

Personne ne veut cultiver ses légumes car c’est beaucoup plus facile d’acheter dans le supermarché! Tel est l’avis de tout le monde y compris moi-même. Pourtant, cultiver soi-même serait une des meilleures options pour limiter l’exposition aux pesticides. En effet, lorsqu’on cultive pour sa propre alimentation, on est moins tenter d’utiliser les pesticides; d’abord parce qu’on se soucie pour sa propre santé et celle de sa famille, ensuite parce que sans but commercial, je vois mal une personne utiliser des pesticides. Vous pouvez cultiver des légumes en pot sur votre rebord de fenêtre ; dans votre jardin ou sur n’importe quel espace qui vous appartient.

Comment limiter l'exposition aux pesticides
Comment limiter l’exposition aux pesticides

3. Utilisez un filtre à eau

Des études récentes menées par le gouvernement du Royaume-Uni ont révélé que la contamination par les pesticides dans les rivières et les eaux souterraines dépasse les niveaux admissibles d’eau potable. Les pesticides s’évaporent et se terminent par la pluie. Ils coulent du sol et se retrouvent dans des ruisseaux et des drains. Et lors de nos récentes battures contre les orages, ils ont certainement été lessivés du sol dans nos rivières en raison des fortes inondations.

Alors, afin de limiter l’exposition aux pesticides présents dans l’eau; il existe de nombreux types de systèmes de filtration d’eau disponibles; mais assurez-vous de faire des recherches avant d’acheter parce que certains systèmes sont coûteux et  pas toujours  meilleurs.

Comment limiter l'exposition aux pesticides
Comment limiter l’exposition aux pesticides

4. Lavez les fruits et les légumes à fond

J’ai lu quelque part que le lavage des fruits et légumes dans l’eau ne supprime pas complètement les résidus des pesticides. Cela a du bon sens car les pesticides sont conçus pour coller; sinon la première pluie  nettoierait ce produit qui protège les plantes contre les ravageurs. Alors, comment nettoyez-vous efficacement les résidus pour limiter l’exposition aux de pesticides?

Méthode 1: Vinaigre-tremper vos légumes dans une solution 10% de vinaigre blanc et 90% d’eau pendant 15 minutes. Puis rincer à l’eau claire.

Méthode 2: vaporiser une solution avec 15 ml de jus de citron, 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude et environ 200 ml d’eau. Mélanger jusqu’à ce que le bicarbonate de soude soit dissous; puis mettre la solution dans une bouteille de vaporisation. Il suffit de pulvériser sur les fruits et les légumes et les laisser reposer pendant environ dix minutes puis rincer.

Il existe également des solutions de lavage disponibles sur les étagères des supermarchés, mais attention! Prudence  avec tout ce qui appartient aux étagères des supermarchés car ça pourrait réduire à néant vos efforts de limiter l’explosion aux pesticides.

Comment limiter l'exposition aux pesticides
Comment limiter l’exposition aux pesticides

5. Peler

Il est plus sûr d’éplucher les légumes et les fruits plutôt que de les laver. Par exemple, je n’ai pas avalé de peau de pomme depuis environ deux ans. Achetez des pommes organiques ou éplucher des pommes achetées dans le supermarché. Habituellement, les pommes sont les pires, parfois elles sont pulvérisées avec jusqu’à 8 pesticides différents; et elles sont pulvérisées en permanence tout au long de la saison de croissance. Puisque vous êtes conscient du danger qu’il en découle; limitez l’exposition aux pesticides en épluchant vos fruits et légumes.

Comment limiter l'exposition aux pesticides
Comment limiter l’exposition aux pesticides

6. Attention aux importations

Le commerce avec des pays tels que la Chine et l’Inde a augmenté et nous a laissé vulnérables à l’exposition aux pesticides. Les lignes directrices et les réglementations relatives à l’utilisation des pesticides peuvent ne pas être aussi contrôlées que dans l’Union européenne. Dans certains endroits, il se peut qu’il n’y ait pas de réglementation. Récemment, l’ail en provenance de Chine a déclenché des cloches d’alarme car il a été jugé avoir des concentrations très élevées de résidus de pesticides. Donc si vous voulez vraiment limiter l’exposition aux pesticides, faites attention aux importations.

Comment limiter l'exposition aux pesticides
Comment limiter l’exposition aux pesticides

7. Éduquez-vous

Il existe une liste de fruits et légumes  qui énumère ceux qui contiennent plusieurs types de pesticides. lisez, informez-vous et mettez en pratique. C’est la meilleure façon d’extraire les produits néfastes et de limiter l’exposition aux pesticides.

 8. Manger des aliments fermentés

Pour terminer, une étude  Coréenne affirme que Les bactéries dans les aliments fermentés soutiennent le système digestif et aident le corps à décomposer les pesticides nocifs. Pour cela, un probiotique (micro-organismes vivants (bactéries ou levures) qui, ajoutés comme compléments à certains produits alimentaires comme les yaourts ou les céréales, auraient un effet bénéfique sur la santé de l’hôte (selon Wikipédia)) de haute qualité serait une bonne alternative. Ce qui signifie que pour limiter l’exposition aux pesticides, l’étude coréenne propose de manger des aliments fermentés.

Comment limiter l'exposition aux pesticides
Comment limiter l’exposition aux pesticides

Voir la voir la version originale de l’article en suivant ce lien: http: //EzineArticles.com/expert/Dillon/2231280.

7 commentaires

  1. Décidément nous ne savons plus ou toutes ces affaires de pesticide nous mèneront. Comment faire la sélection de ce qui est sain . Derrière certain supposés bio se cachent des fruits et légumes aux pesticides. J’ai commencé à cultiver quelques légumes dans mon jardin, je croise les doigts pour avoir le courage de continuer…

  2. En ce qui me concerne je cultive mes propres légumes sans aucun produit chimique. J’utilise que des purins, bicarbonate.. Etc.. Pour éventuellement désherber j’utilise du vinaigre blanc.

      1. Merci Biak mais j’aimerais que beaucoup suivent dans ce sens. Il s’agit d’un travail de fourmis pour faire prendre conscience chaque citoyen. Chacun devrait amené sa pierre à l’édifice. Ne dit on pas que c’est avec les petits ruisseaux que l’on fait les grandes rivières ?

  3. Les autres options bien sûr, mais j’ai aussi entendu parler de l’option des aliments fermentés, Est-ce vrais ?

Laisser un commentaire