Plastique, déchets et santé

Plastique, déchets et  santé
Plastique, déchets et santé

Plastique, déchets et  santé. Ceci suscite encore plusieurs questions aujourd’hui dont certaines continuent encore sans réponses. Cependant, si vous voulez être plus écologique et améliorer votre santé, la réduction du plastique est sur votre liste. Non seulement ce produit chimique est nocif pour l’environnement; mais il est mauvais pour vous et pour votre santé.

Des découvertes récentes publiées ne cessent de révéler la présence des produits chimiques utilisés dans la fabrication du plastique. Et pendant ce temps, les conditions de santé que nous ne pouvons pas expliquer; y compris le TDAH, l’autisme et toute autre sorte de maladie héréditaire; endocrinienne et autres sont en hausse. Il est naturel de se demander si les facteurs environnementaux  en général et le plastique en particulier sont en jeu.

Comprendre le plastique

Timothy J. Krupnik, écrivant pour le département de recyclage du Centre d’écologie de Berkeley, a expliqué que les plastiques sont fabriqués à partir d’éthylène, qui est un gaz naturel. L’éthylène est libéré au cours du processus de raffinage du pétrole. En ce sens, les plastiques sont directement dérivés du pétrole brut, qui est une ressource non renouvelable ; de gaz  naturel, de charbon et d’un certain nombre d’autres additifs toxiques. En effet, Les plastifiants, un groupe de produits chimiques qui sont utilisés pour ramollir le plastique, le façonner et le rendre moins rigide; contiennent le phtalate, le bisphénol A, qui sont des produits chimiques toxiques et perturbateurs endocriniens connus.

Plastique, déchets et  santé
Plastique, déchets et santé

Les bouteilles de soda PET, par exemples, utilisent des barrières de plomb dans la structure de la bouteille. En raison des nombreux produits chimiques ajoutés à ces produits, la production de plastique est un processus extrêmement toxique. Comparée au verre, la production de polyéthylène téréphtalate (PET) libère 100 fois plus de produits chimiques toxiques dans l’atmosphère.

Plastique, déchets et santé

Premièrement, le plastique arrête le transfert d’oxygène aux aliments. C’est bon si vous voulez préserver les choses, mais c’est aussi une très bonne condition pour permettre aux bactéries anaérobies de pousser. Il permet également aux virus de survivre longtemps après leur espérance de vie habituelle. Cela signifie que le virus de la grippe pourrait voyager de la Californie à Paris et vous rendre encore malade.

Effets des phtalates

Les phtalates (collectivement le phtalate monoéthylique, le phtalate de monobutyle; le phtalate de monobenzyle, le phtalate de diéthyle; le phtalate de dibutyle et le phtalate de benzyle et de butyle); peuvent être ingérés par le corps lors de l’utilisation de produits en plastique pour le stockage des aliments. Or comme nous l’avons déjà dit, le phtalate est un produit très toxique et un perturbateur endocrinien connu.

Effets des autres composants chimiques

Quant au pétrole, gaz, charbon et  autres compositions chimiques qui entrent dans la composition du plastique; ils ne laissent pas la santé de l’homme sans conséquences. Effectivement, les boissons gazeuses; les aliments gras et les produits chauffés dans du plastique entraînent le lessivage de ces produits chimiques de l’emballage dans les aliments ou les boissons eux-mêmes. Lorsque ces produits chimiques migrent dans le système endocrinien, ils imitent les hormones naturelles du corps. Cela perturbe le système endocrinien et entraîne de graves problèmes de santé.

Plastique, déchets et  santé
Plastique, déchets et santé

Voici comment je réduis mon plastique:

  • N’achetez pas de nourriture en plastique – cela élimine les aliments transformés, que vous ne voulez pas de toute façon
  • Choisissez le verre – il est recyclage et ne contamine pas
  • réutiliser des bocaux en verre pour stocker des choses comme du riz, des haricots et d’autres aliments que vous ne pouvez pas trouver dans d’autres contenants que le plastique
  • Évitez de cuisiner ou de faire des micro-ondes dans du plastique.
  • Utilisez un rideau de douche sans vinyle.
  • Utilisez des peintures et d’autres produits de passe-temps dans des zones bien ventilées.
  • Donnez aux enfants des jouets en bois et autres jouets sans phtalates, et ne laissez pas les enfants mâcher des jouets en plastique souple.
  • Les travailleurs de la santé et les patients peuvent demander à leurs établissements médicaux de réduire ou d’éliminer l’utilisation de produits contenant des phtalates.
  • Évitez les produits faits de PVC souple ou de plastique vinyle. Quelques exemples de ces produits comprennent des meubles de jardin en PVC, des imperméables en vinyle; des matériaux de construction en PVC souple; des rideaux de douche en vinyle et des jouets pour enfants ou animaux de compagnie en PVC.
Plastique, déchets et  santé
Plastique, déchets et santé

Conclusion

Enfin, si vous avez besoin d’utiliser du plastique, suivez les règles de base. Ne le laissez pas traîner au soleil. Choisissez un plastique sans BPA ni phtalate.

Chaque petite chose que vous faites pour réduire votre apport en matière plastique améliore votre santé. Choisir mieux vous permet de mieux contrôler votre corps et votre environnement.

La désintoxication nettoie votre foie et vos reins, mais la désintoxication ne résoudra pas le problème. Réduire votre apport toxique permet à votre corps de se désintoxiquer naturellement.

Plastique, déchets et  santé
Plastique, déchets et santé

Voir la version originale de l’article en suivant ce lien: http://EzineArticles.com/578530, 196526

Laisser un commentaire